Blédina et Novial

En clôture du SIAL Paris, au parc des expositions de Villepinte, l’Institut Okavango a révélé les lauréats 2016 des trophées de la Performance Energétique de l’Industrie Agroalimentaire sous le haut patronage du Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt.

En introduction de la cérémonie, Jean-Pierre Riche, secrétaire général de l’Institut Okavango et Président Directeur Général du cabinet de conseil Okavango-energy, a dévoilé en avant-première les conclusions de l’édition 2016 de l’Observatoire de la maturité énergétique des industriels de l’agroalimentaire en France. Globalement la maturité a augmenté de 38% par rapport à 2010 et l’écart entre les PME et les grandes entreprises s’amenuise. Le rapport complet est disponible en téléchargement à l’adresse suivante : https://goo.gl/forms/oIJGTfNy4OtdBz2L2

1 an après le 1er prix attribué à SAVENCIA représenté par Stanislas DELABY, ce dernier a répondu aux questions de Gabriel Krapf, Directeur du Développement Industriel et International du groupe Avril :

D’un côté, l’énergie a un coût grandissant, et est un levier de compétitivité plus facile à activer que d’autres leviers. D’un autre côté, le secteur de l’agro-alimentaire est très sensible, et la priorité est mise sur les questions de qualité et de sécurité. Les gens sont moins réceptifs à la question de l’énergie.

Les prix ont été remis par Marc Roquette, Président de l’Institut Okavango, Serge Lhermitte, Délégué ministériel aux entreprises agroalimentaires, Patrice Robichon, Président de la plateforme technologique Food for Life France, et Membre de l’Académie d’Agriculture et, Stanislas Delaby, Directeur de l’usine Savencia de Illoud et lauréat du 1er prix de l’édition 2015.

Le 1er Prix revient à Blédina et le Prix spécial du jury à Novial. Les deux lauréats bénéficieront d'un accompagnement gratuit de la part des experts d’Okavango-Energy pour améliorer toujours plus leur performance énergétique.

Les candidatures ont été évaluées par un jury d’experts, présidé par Thierry Gaillard, PDG d’Orangina Suntory France et vice-président de l’ANIA. Il a salué la diversité des dossiers sélectionnés. Encore une fois, de très beaux dossiers avec une variété de leviers d’action, un engagement dans le temps […], des résultats tangibles même si plus ou moins importants au final. » Il souligne notamment « les échanges pour certains avec les entreprises de la filière, pour d’autres avec les entreprises environnantes ».

La cérémonie des trophées est organisée chaque année en partenariat avec le SIAL. Elle a lieu une année sur deux lors du salon à Villepinte et l’année suivante dans la région du lauréat de l’édition précédente (Bonduelle pour l’édition 2014). Jean-Pierre Riche indique :

L’objectif de l’Institut est de maximiser la communication sur les bonnes pratiques énergétiques et l’exemplarité des lauréats. Le SIAL est une superbe plateforme pour cela, et les cérémonies en région nous permettent une année sur deux d’aller au plus près des industriels de nos territoires.

Les Lauréats

1er Prix

Née 1881 avec les établissements Jacquemaire fondateurs de la Blédine, c’est en 1962 que la marque Blédina fait son apparition. Blédina est aujourd’hui le numéro 1 français de l’alimentation infantile. 3 usines françaises assurent la production : Steenvoorde, à proximité de Lille, fabrique le lait de croissance liquide ainsi que les produits à base de lait infantile, Villefranche sur Saône, à proximité de Lyon, fabrique les céréales infantiles et Brive-la-gaillarde qui fabrique la majorité des repas cuisinés à base de fruits/légumes conditionnés en petits pots, assiettes, bols ou coupelles.

Le site Blédina de Brive la Gaillarde a su profiter des contraintes réglementaires pour investir massivement pour une meilleure performance énergétique. Ses investissements s’élèvent à 1 770 k€, et incluent la mise aux normes de la centrale froid. Le site a donc investi dans une nouvelle centrale froid, qui possède la particularité d’utiliser un frigoporteur fabriqué à base de maïs.

Le jury a désigné de façon quasi-unanime Blédina vainqueur de l’édition 2016 des Trophées de la Performance Energétique pour l’action simultanée de tous les leviers possibles d’économies d’énergie. En particulier, le site de Brive la Gaillarde est parvenu à remplacer un procédé industriel énergivore (stérilisation de l’eau du process par utilisation de vapeur) par un procédé équivalent beaucoup moins gourmand en énergie (stérilisation par skid d’ultrafiltration).

Prix spécial

Leader de la Fabrication d’aliments pour animaux des régions Hauts-de-France et Normandie, Novial est le premier fabricant régional d’aliments pour l’élevage avec une production de 345 000 tonnes destinées principalement aux éleveurs de Normandie, du Nord-Pas-de-Calais et de Picardie pour un chiffre d’affaires de 114 millions d’euros. Ancrée dans ses territoires Novial emploie 205 salariés et possède un parc industriel de 6 usines de production d’aliments situées à La Capelle dans l’Aisne, Le Plessier-Sur-Saint-Just et Rousseloy dans l'Oise, Noyelles-sur-Escaut dans le Nord, Bures-en-Bray en Seine Maritime et Albert dans la Somme.

Le site a lancé sa réflexion autour de l’énergie en Juin 2014. Un an et demi plus tard, en janvier 2016, le site était certifié ISO 50001, en ayant exploré des leviers aussi bien techniques (isolation des réseaux vapeur, récupération de chaleur sur compresseurs d’air), mais aussi managériaux (sensibilisation des opérateurs, organisation d’un jeu concours interne sur le thème de l’énergie).

Le jury a salué l’investissement de Novial pour la question énergétique, malgré un contexte économique peu favorable. Il a particulièrement apprécié le travail en transverse avec les autres acteurs de la filière animale. Gaël Peslerbe, directeur général, a souligné l’importance d’être accompagné dans la démarche de performance énergétique, et d’impliquer et sensibiliser tous les niveaux hiérarchiques à cet enjeu.